Tu as moins
de 18 ans ?
Tu as moins de 18 ans ?
Tu as besoin d'une info ?
Tu es en difficulté ?
Le CAP est à ton écoute !
La grille administrative en AMO : axe individuel | axe collectif | axe communautaire | prévention générale ||| Rapports d'activité |||

Centre d'Accompagnements et de Préventions - Le CAP

Service d'Aide en Milieu Ouvert d'Aide à la Jeunesse - Verviers | Pepinster | Theux | Spa | Jalhay | Limbourg | Baelen | Dison

Rapport d'activité du CAP pour 2012

Le rapport d'activité 2012 du CAP est disponible. Document officiel de présentation, il est pour le lecteur curieux une photographie de notre association, une façon de mieux connaître notre action et au-delà la jeunesse de la région verviétoise : ses enjeux, ses difficultés.

http://www.lecapverviers.be/uploads/images/base/RapportActivite/2012-RapportActivite-LeCAP-Verviers.pdf 

Le retour du projet Vélo

Le retour du projet de vélo avec l'école SFX1 de Verviers. Une opportunité pour une centaine d'ados de vivre autrement l'école. Le CAP est partenaire depuis le début de cette aventure, soucieux de sa pérennité et de l'ouverture à d'autres jeunes.

http://www.televesdre.eu/www/verviers_retour_triomphal_pour_la_randonnee_velo_3_du_college_sfx_1_-81859-999-89.html

Hodimont en V.O. - Le quartier autrement

Le projet du CAP de partir à la rencontre du quartier de Hodimont a, à présent, clôturé sa phase de réalisation concrète via nos cartes blanches à divers artistes. L'occasion de revenir sur cette démarche particulière.

http://www.lecapverviers.be/agir-pour-la-societe/hodimontenvo

Année Citoyenne Verviers 2014 !

Début 2014, ce sera déjà la cinquième pour notre service civil... Une formidable expérience de 4 mois, 60 jours de chantiers, rencontres, thématiques de société,... Tout cela pour 8 jeunes de 15 à 25 ans qui ont rendez-vous avec la société ! 

http://www.anneecitoyenneverviers.be

Rapport pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles

Le rapport relatif aux incidences et aux conséquences de la pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles" permet de mettre des mots sur la pauvreté, ce qu'elle peut signifier pour la population qui en est victime. Ce travail exemplaire met au premier rang la parole des individus, en rupture avec l'approche experte... 

http://www.dgde.cfwb.be/fileadmin/sites/dgde/upload/dgde_super_editor/dgde_editor/documents/Rapports/rapport_pauvrete_12_.pdf 
  • Le rapport d'activité 2012 du CAP est disponible. Document officiel de présentation, il est pour le lecteur curieux une photographie de notre association, une façon de mieux connaître notre action et au-delà la jeunesse de la région verviétoise : ses enjeux, ses difficultés.http://www.lecapverviers.be/uploads/images/base/RapportActivite/2012-RapportActivite-LeCAP-Verviers.pdf 
  • Le retour du projet de vélo avec l'école SFX1 de Verviers. Une opportunité pour une centaine d'ados de vivre autrement l'école. Le CAP est partenaire depuis le début de cette aventure, soucieux de sa pérennité et de l'ouverture à d'autres jeunes.http://www.televesdre.eu/www/verviers_retour_triomphal_pour_la_randonnee_velo_3_du_college_sfx_1_-81859-999-89.html
  • Le projet du CAP de partir à la rencontre du quartier de Hodimont a, à présent, clôturé sa phase de réalisation concrète via nos cartes blanches à divers artistes. L'occasion de revenir sur cette démarche particulière.http://www.lecapverviers.be/agir-pour-la-societe/hodimontenvo
  • Début 2014, ce sera déjà la cinquième pour notre service civil... Une formidable expérience de 4 mois, 60 jours de chantiers, rencontres, thématiques de société,... Tout cela pour 8 jeunes de 15 à 25 ans qui ont rendez-vous avec la société ! http://www.anneecitoyenneverviers.be
  • Le rapport relatif aux incidences et aux conséquences de la pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles" permet de mettre des mots sur la pauvreté, ce qu'elle peut signifier pour la population qui en est victime. Ce travail exemplaire met au premier rang la parole des individus, en rupture avec l'approche experte... http://www.dgde.cfwb.be/fileadmin/sites/dgde/upload/dgde_super_editor/dgde_editor/documents/Rapports/rapport_pauvrete_12_.pdf 

Quelques idées-clés d'une AMO

1. Une Aide en Milieu Ouvert (AMO)

 

Au sein de l’aide sociale et éducative, certains services obligent les personnes à se déplacer au sein de leur structure, ne travaillent que sur rendez-vous... Une Aide en Milieu Ouvert signifie que nous travaillons là où les jeunes se trouvent - "service de proximité" - et pour permettre des solutions dans ces espaces de vie qui leur appartiennent : leur famille, leur quartier, leur école et autres.

 

Nous sommes limités par notre territoire d'intervention. D'autres AMO existent en dehors de cette limite, afin de couvrir toute la partie francophone de la Belgique. (faire une recherche ici

  

2. Une aide sans obligation de l'extérieur ou des parents

 
Il existe d'autres services au sein de l’Aide à la Jeunesse mais les AMO ont cette particularité que toute intervention ne peut faire suite qu’à une démarche volontaire et sans contrainte du demandeur.

Ni un juge, ni un directeur, ni un parent, ni un policier, ni le conseiller de l’Aide à la Jeunesse ne peuvent obliger un bénéficiaire à faire appel à notre service. Les bénéficiaires restent donc maîtres tout au long du processus défini avec le service. La personne aidée peut ainsi, à tout moment, mettre fin à l’intervention. Le CAP peut adapter ses pratiques en fonction des évolutions du contexte ou du désir des personnes.
 
Si un parent ou un service extérieur nous demande une information précise, nous demandons l'autorisation au bénéficiaire pour transmettre l'information en question. La personne aidée peut refuser. 

3. Le secret professionnel

 
Les travailleurs du CAP sont soumis, en tant qu'AMO, au secret professionnel. Le secret professionnel est défini par un article de loi .(article 458 du code pénal) Au CAP, nous sommes concernés par cet article tout comme les médecins, les avocats, les prêtres,...
 
Le secret professionnel définit une obligation de silence. Nous ne pouvons trahir la confiance et transmettre une information à une personne extérieure sans l'accord de la personne aidée. Sinon, le professionnel peut être condamné par la justice.
 

Toutefois, la loi prévoit des exceptions, c’est-à-dire des cas particuliers où le secret professionnel peut être levé.

 

C'est surtout l’état de nécessité qui apparaît ici. La protection d’un intérêt supérieur peut pousser le dépositaire du secret à briser le silence. Par exemple, le médecin qui décide de révéler l’endroit où se cache un dangereux criminel alors qu’il existe un risque certain qu’il commette une nouvelle infraction mettant en danger la vie d’autrui peut se délier de son obligation de silence. 

 

L’état de nécessité recouvre notamment l’obligation de porter secours à toute personne en danger. (article 422bis du Code pénal) Dans ce cas, le dépositaire du secret, après avoir tenté lui-même de venir en aide à la victime et constatant l’échec de ses démarches, peut violer le secret professionnel pour porter secours à une personne exposée à un péril grave et imminent. La valeur "protection d’une personne menacée" prime sur l’obligation de secret. 

 

Pour résumer, la notion de "non assistance à personne en danger" est supérieure à la notion de secret professionnel. Il s'agit évidemment de cas exceptionnels. Heureusement ! 

 

En plus d'être soumis au secret professionnel, nous possédons un code de déontologie qui règle nos pratiques en tant que travailleur de l'Aide à la Jeunesse.

Site propulsé par CMS Made Simple 2004-2018 | Design ideaarts adapté pour ce site | Créé par Emmanuel

Le CAP 1985-2013 | Service AMO agréé du Ministère de l'Aide à la Jeunesse | Communauté Française de Belgique