Tu as moins
de 18 ans ?
Tu as moins de 18 ans ?
Tu as besoin d'une info ?
Tu es en difficulté ?
Le CAP est à ton écoute !
La grille administrative en AMO : axe individuel | axe collectif | axe communautaire | prévention générale ||| Rapports d'activité |||

Centre d'Accompagnements et de Préventions - Le CAP

Service d'Aide en Milieu Ouvert d'Aide à la Jeunesse - Verviers | Pepinster | Theux | Spa | Jalhay | Limbourg | Baelen | Dison

Rapport d'activité du CAP pour 2012

Le rapport d'activité 2012 du CAP est disponible. Document officiel de présentation, il est pour le lecteur curieux une photographie de notre association, une façon de mieux connaître notre action et au-delà la jeunesse de la région verviétoise : ses enjeux, ses difficultés.

http://www.lecapverviers.be/uploads/images/base/RapportActivite/2012-RapportActivite-LeCAP-Verviers.pdf 

Le retour du projet Vélo

Le retour du projet de vélo avec l'école SFX1 de Verviers. Une opportunité pour une centaine d'ados de vivre autrement l'école. Le CAP est partenaire depuis le début de cette aventure, soucieux de sa pérennité et de l'ouverture à d'autres jeunes.

http://www.televesdre.eu/www/verviers_retour_triomphal_pour_la_randonnee_velo_3_du_college_sfx_1_-81859-999-89.html

Hodimont en V.O. - Le quartier autrement

Le projet du CAP de partir à la rencontre du quartier de Hodimont a, à présent, clôturé sa phase de réalisation concrète via nos cartes blanches à divers artistes. L'occasion de revenir sur cette démarche particulière.

http://www.lecapverviers.be/agir-pour-la-societe/hodimontenvo

Année Citoyenne Verviers 2014 !

Début 2014, ce sera déjà la cinquième pour notre service civil... Une formidable expérience de 4 mois, 60 jours de chantiers, rencontres, thématiques de société,... Tout cela pour 8 jeunes de 15 à 25 ans qui ont rendez-vous avec la société ! 

http://www.anneecitoyenneverviers.be

Rapport pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles

Le rapport relatif aux incidences et aux conséquences de la pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles" permet de mettre des mots sur la pauvreté, ce qu'elle peut signifier pour la population qui en est victime. Ce travail exemplaire met au premier rang la parole des individus, en rupture avec l'approche experte... 

http://www.dgde.cfwb.be/fileadmin/sites/dgde/upload/dgde_super_editor/dgde_editor/documents/Rapports/rapport_pauvrete_12_.pdf 
  • Le rapport d'activité 2012 du CAP est disponible. Document officiel de présentation, il est pour le lecteur curieux une photographie de notre association, une façon de mieux connaître notre action et au-delà la jeunesse de la région verviétoise : ses enjeux, ses difficultés.http://www.lecapverviers.be/uploads/images/base/RapportActivite/2012-RapportActivite-LeCAP-Verviers.pdf 
  • Le retour du projet de vélo avec l'école SFX1 de Verviers. Une opportunité pour une centaine d'ados de vivre autrement l'école. Le CAP est partenaire depuis le début de cette aventure, soucieux de sa pérennité et de l'ouverture à d'autres jeunes.http://www.televesdre.eu/www/verviers_retour_triomphal_pour_la_randonnee_velo_3_du_college_sfx_1_-81859-999-89.html
  • Le projet du CAP de partir à la rencontre du quartier de Hodimont a, à présent, clôturé sa phase de réalisation concrète via nos cartes blanches à divers artistes. L'occasion de revenir sur cette démarche particulière.http://www.lecapverviers.be/agir-pour-la-societe/hodimontenvo
  • Début 2014, ce sera déjà la cinquième pour notre service civil... Une formidable expérience de 4 mois, 60 jours de chantiers, rencontres, thématiques de société,... Tout cela pour 8 jeunes de 15 à 25 ans qui ont rendez-vous avec la société ! http://www.anneecitoyenneverviers.be
  • Le rapport relatif aux incidences et aux conséquences de la pauvreté sur les enfants, les jeunes et leurs familles" permet de mettre des mots sur la pauvreté, ce qu'elle peut signifier pour la population qui en est victime. Ce travail exemplaire met au premier rang la parole des individus, en rupture avec l'approche experte... http://www.dgde.cfwb.be/fileadmin/sites/dgde/upload/dgde_super_editor/dgde_editor/documents/Rapports/rapport_pauvrete_12_.pdf 

Avec ou sans sel ?


Pourquoi mettre en place un projet "Auschwitz" ?


Au départ d’un constat de terrain réalisé par les AMO : certains jeunes tiennent des propos racistes qui peuvent aller jusqu’à la valorisation d’Hitler et de son discours. De plus, une enquête socio-politique fut menée. 

Celle-ci montra que les jeunes ont une méconnaissance des dangers de l’extrême droite et que certains (une minorité) ont une tendance à voter pour ce genre de partis. Nos pratiques professionnelles nous montrent l’absolue nécessité de consacrer du temps, de l’énergie et des moyens financiers pour former des citoyens libres, autonomes, responsables et capables de s’investir dans un collectif solidaire.

Ce projet de voyage, né il y a un an, s’appuie sur une volonté partagée de soutenir la démocratie et les valeurs qui la sous-tendent : liberté, solidarité, égalité. Ce projet s'inscrit également sur une volonté de dépasser les clivages institutionnels et de permettre une coordination des actions menées en faveur des jeunes. Ainsi, nous sommes 5 associations jeunesse à construire ce projet.  Il s’agissait du Cap (Verviers), Cap Sud (Stavelot), Latitude J (Herve), Arkadas (Beyne-Heusay) et de Reliance. (Visé) 

D'autres associations furent également partenaires : Caméra Etc (Atelier de production de films), Agora et les Territoires de la Mémoire.

Un voyage vers l’intolérance… 


Dès le mois de septembre, les adolescents se sont donc préparés à cette expédition (visite des Territoires de la Mémoire, films sur le sujet, rencontre avec une dame ayant survécu à Auschwitz, débats sur le sujet,…).

Le vendredi 27 octobre 2006, un groupe d’une trentaine d’adolescents encadrés d’éducateurs montait dans un car, direction AUSCHWITZ...

Après une halte en République Tchèque pour la découverte du quartier juif de Prague, notre groupe a repris la route en direction de la Pologne (Cracovie).

Le matin suivant, nos jeunes découvraient Auschwitz I, ce tristement célèbre camp de travail et d’extermination mis au point par les nazis lors de la dernière guerre mondiale (1940-45).  Dans le car qui nous ramenait à Cracovie, des débats eurent lieu, et dans la soirée les accompagnants ont animé des ateliers d’expression. « Nous avons tous été choqués à la vue des chambres à gaz et des terribles fils barbelés électrifiés.

Ce que nous voyons dans ces camps et le témoignage de certaines personnes qui ont vécu ces atrocités, ne devront jamais nous faire oublier ce que les nazis ont pu faire à ces hommes, ces femmes et ces enfants.

Nous devons tous éviter que cela ne se reproduise.
Quentin, jeune participant


Réalisation d’un film d’animation


Le projet ne pouvait s'arrêter au séjour ; toutes les images, les prises de vue, les interviews récoltées par les jeunes tout au long du voyage constituent un support de réflexion et d'argumentation et représentent la matière indispensable à la réalisation d'un film d'animation. Réalisation sur laquelle les jeunes, encadrés par “Caméra Etc” et par leurs éducateurs, travaillent depuis leur retour d'Auschwitz.

Ce court-métrage sera ensuite diffusé (notamment dans les écoles, les festivals locaux et internationaux, dans le milieu associatif,…).

Lors de ces diffusions, les jeunes qui ont participé à cette aventure présenteront eux-mêmes leur projet…

Il s’agit de permettre aux jeunes de se réapproprier leur projet, de créer un outil pédagogique misant sur la tolérance et la citoyenneté.

Ce projet fut financé grâce à la ville de Herve, Fortis, la Communauté française – section aide à la jeunesse, le gouvernement de la Région wallonne, Agora et grâce aux Conseil d’Arrondissement de l’Aide à la Jeunesse (C.A.A.J.) de Verviers et de Liège.

En définitive, le produit fini s’avère un excellent outil de sensibilisation. Toutefois, pour être utilisé de façon optimale, cet outil, dont la forme, le style cinématographique et l’humour particulier peuvent surprendre, nécessite un encadrement spécifique. C’est pourquoi, les partenaires ont poursuivi la réflexion afin d’offrir au monde de l’éducation (animateurs, enseignants, éducateurs, etc.) un dossier pédagogique d’exploitation du film.

L’ensemble des partenaires espère que le film Avec ou sans sel et son dossier pédagogique contribueront modestement à former des citoyens libres, autonomes, responsables et capables de s’investir dans un collectif solidaire…

Ce film, le voici :


Avec ou sans sel par Camera-etc
Pour toute information :
Voir nos coordonnées en bas de page
Chargé du projet pour Le CAP : Johanne Kyndt

Site propulsé par CMS Made Simple 2004-2018 | Design ideaarts adapté pour ce site | Créé par Emmanuel

Le CAP 1985-2013 | Service AMO agréé du Ministère de l'Aide à la Jeunesse | Communauté Française de Belgique